Voiture à boite manuelle ou automatique : une différence pour l’assurance ?

Les voitures sont équipées d’une boite de vitesse, d’une boite manuelle soit d’une boite automatique. Mais qu’est-ce qui fait la différence ? Est-ce que ce détail impacte sur le coût de l’assurance ? Et comment trouver le meilleur contrat ?

Quels sont les types de boîtes de vitesse ?

La boîte manuelle est la plus courante. Elle est équipée de 5 à 6 vitesses, avec la marche arrière. Le conducteur peut donc passer d’une vitesse à l’autre en fonction de ses besoins. Son avantage ? Elle permet de faire  des économies de carburant. De plus, elle est plus accessible et facile à entretenir. Néanmoins, pour changer la vitesse, le conducteur devra utiliser le levier. Ce qui n’est pas toujours très pratique.

La boîte automatique quant à elle est plus onéreuse et requiert un entretien spécifique. Le véhicule est dépourvu de pédale d’embrayage mais assure un confort optimal aux utilisateurs. D’ailleurs, avec un tel engin, la conduite est simplifiée. Toutefois, elle consomme davantage de carburant et il n’est pas possible de changer en boîte manuelle.

Attention ! Les personnes titulaires d’un permis BEA ou boîte à embrayage automatique ne peuvent conduire que des voitures à boîte automatique.

Boite automatique ou manuelle : quelle assurance ?

Il est évident que le type de boite de vitesse n’influe en aucun cas sur le prix d’une assurance auto. Ce sont les éléments classiques qui peuvent impacter sur le coût à l’instar du profil du conducteur, du modèle de voiture, de son âge, du prix d’achat, des options choisies et du bonus-malus. En tout cas, l’assurance aux tiers est l minimum légal. Elle indemnise les tiers en cas de dégâts matériels ou corporels. Mais vous pouvez ajouter d’autres garanties pour renforcer la couverture d’une assurance voiture boîte automatique :

La garantie conducteur couvrant le conducteur et son véhicule L’assurance assistance qui dépanne en cas de problème L’assurance vol et incendie indemnisant le propriétaire en cas de sinistre L’assurance au kilomètre, l’option idéale pour un véhicule utilisé d’une manière occasionnelle

Pour économiser, sélectionnez des garanties dont vous aurez besoin. Plus il y en aura, plus la prime sera élevée.

Choix d’une assurance : quelles sont les précautions à prendre ?

Si vous envisagez de changer d’assurance, sachez qu’il vous faudra attendre un an pour résilier votre ancien contrat. Si vous avez trouvé un nouvel assureur, ce dernier peut s’engager à réaliser les démarches à votre place. Pour trouver l’offre qu’il vous faut, vous devez à priori demander plusieurs devis. C’est le moyen le plus sûr pour dénicher le meilleur rapport qualité-prix. Une fois le document sous les yeux, ne vous limitez pas au montant de la cotisation. Regardez la franchise et les plafonds de remboursement. Ces paramètres peuvent justifier un prix plus bas ou plus élevé. Et si vous prévoyez de confier la conduite de votre voiture à une autre personne, assurez-vous que son nom figure dans le contrat en tant que conducteur secondaire.

Quad homologué ou non : tout ce qu’il faut savoir sur leur utilisation et la loi
Quelles sont les voitures les moins chères à assurer ?