Publié le : 12 janvier 20246 mins de lecture

En France, la souscription à une assurance auto est inévitable, même s’il s’agit d’une voiture de location. Dans cette optique, le conducteur doit au minimum être couvert en Responsabilité Civile, soit au tiers, pour les dommages physiques et matériels qu’il peut causer à autrui. Par contre, il ne peut pas automatiquement profiter d’une prise en charge pour les dégâts qu’il peut subir soi-même ou pour ceux qui peuvent être causés à la voiture de location. Ainsi, pour bien assurer une voiture de location, il est indispensable que le conducteur étend sa protection en contractant des garanties complémentaires auprès du loueur. 

Assurance auto individuelle et assurance pour une voiture louée

Étant déjà inscrites à une assurance auto pour une ou plusieurs voitures personnelles, les garanties du propriétaire peuvent être plus exhaustives pour assurer une voiture de location. Par exemple, s’il a souscrit un contrat auto incluant une garantie personnelle du conducteur, lui permettant d’être couvert des dommages personnels subis, cette dernière le couvre peut-être au volant d’un véhicule de location.

Le conducteur peut également profiter d’une garantie d’assurance auto incendie, vol, etc. Dans cette optique, avant de louer un véhicule auprès d’un particulier ou d’un professionnel, il convient de bien vérifier les conditions générales. Quoi qu’il en soit, il est toujours possible de contacter la compagnie d’assurance afin de connaître dans quelle condition les garanties peuvent être élargies. Ainsi, n’oublie surtout pas de vérifier si celles-ci sont valides du début jusqu’à la fin de la location.

Par ailleurs, il est indispensable de prendre en compte les pays concernés. Une location de véhicule aux États-Unis peut ne pas être couverte par l’assurance auto personnelle, contrairement à une voiture louée en France. Cela dit, afin de savoir quelle assurance pour une location de voiture choisir, il suffit de consulter un site de relais avec les maisons d’assurance. Pour ce faire, vous pouvez par exemple cliquer sur ce lien.

Quelle assurance choisir en cas de location longue durée d’un véhicule ?

Si le conducteur choisit la location longue durée avec ou sans options d’achat ou de leasing, il prend en charge la souscription à une assurance. Cependant, cela n’est plus nécessaire si le loueur lui-même propose une assurance auto spécialement dédiée. Celle-ci fait partie d’un groupement de prestations, incluant l’entretien, la maintenance et l’assistance. Le cas échant, il convient de mettre en concurrence cette offre d’assurance pour une voiture louée avec d’autres formules disponibles en ligne. En effet, étant donné la diversité des offres, il est important de bien étudier plusieurs contrats. À cela, s’ajoute le fait que les offres disponibles sur le marché diffèrent suivant la qualité de prise en charge et le prix.

Pour cela, le locataire doit faire le point sur ses besoins en tenant principalement compte de certains critères, comme la valeur de la voiture louée, autrement dit le modèle, la marque, l’année, etc. Il y a également l’usage que le conducteur en fait (trajets-travail, trajets privés…), le niveau de garanties, le budget, etc. Pour un gain de temps, un site de courtage en assurance auto propose un comparateur en ligne gratuit. Cet outil scanne le marché et propose plusieurs types de formules en prenant en compte les risques couverts, le niveau de franchise ou encore le montant des primes.

La carte bleue et l’assurance auto de location

Les cartes bancaires spécialisées de type Mastercard Gold, Visa Premier ou American Express Gold contiennent une garantie « rachat de franchise ». Cette dernière peut s’avérer intéressante pour tout particulier ou professionnel qui souhaite louer une voiture et l’assurance incluse. En principe, il ne s’agit pas d’une assurance auto, mais plutôt d’une garantie qui permet au conducteur de ne pas supporter la franchise, notamment en cas de dommages causés à la voiture ou de vol.

Selon la carte bleue, le rachat de franchise peut être total ou partiel. Les conditions exactes dépendent de la banque et de la carte elle-même. Sur le plan technique, la compagnie d’assurance rattachée à la carte bancaire prend en charge la franchise, en fonction des conditions indiquées dans la convention de la carte bleue.

En général, cette garantie est limitée aux locations de véhicule de moins d’un mois. Le nombre de dommages que le conducteur peut déclarer est aussi limité à 1 ou 2 par an. Ainsi, pour une prise en charge optimale, l’idéal est de régler en amont les frais de location auprès du loueur tout en apportant les justificatifs nécessaires à la demande de prise en charge des garanties inscrites dans la carte bleue.

Les garanties complémentaires d’une assurance pour une voiture louée

En dehors de la garantie responsabilité civile, le loueur propose également de nombreuses options permettant d’améliorer la couverture incluse dans la formule d’assurance pour une voiture louée. À travers ces options supplémentaires, le conducteur peut étendre le niveau de protection et profiter en même temps d’un meilleur rachat de franchise. En cas de dommage, la part que le locataire doit payer est minimisée ou abrogée totalement.

Dans la majeure partie des cas, les garanties d’assurance supplémentaires proposées par les agences de location sont personnalisables en fonction des besoins du conducteur. Entre autres, il peut privilégier les garanties contre le vol, celles incluant l’assistance dépannage ou encore celles offrant le rachat de franchise, etc.